PORTES OUVERTES sur le secteur de Rennes pour présenter les avantages de la maison passive

Le vendredi 15 mars 2019, notre partenaire Maison Passive Bretagne organisait une opération PORTES OUVERTES pour faire découvrir les principes et les avantages de la maison passive à BRUZ (35170) en Bretagne.

Avant de faire construire sa maison, Maison passive Bretagne invite à découvrir les avantages et inconvénients des différentes constructions et à discuter avec professionnels du secteur. De la conception chez l’architecte à la construction, il n’est pas toujours facile, pour les futurs propriétaires, de faire leur choix entre une maison traditionnelle, une construction à ossature bois ou en béton. C’est pourquoi Maison passive Bretagne, un organisme indépendant « pas coincé dans un seul système constructif », précise son créateur, Didier LE GOFF, s’engage dans une campagne d’informations sur la maison passive, c’est-à-dire, à Haute Performance Énergétique. Architecte, maçon, menuisier, ingénieur thermique : les différents corps de métiers seront représentés. « Chaque personne présente sa spécialité », informe Didier LE GOFF. Plus de secret, par exemple, sur les fenêtres : pose traditionnelle ou en tunnel ?

Découvrir la maison passive

Les normes d’isolation ne cessent d’évoluer. Or, « la maison passive est toujours performante », précise l’architecte Karen FABRE-CURTAT. À cet avantage, Didier LE GOFF ajoute « le confort du 20 °C au mur, sol, cloisons et toiture. De plus, la maison passive filtre les particules, l’air est pré-filtré, les allergies sont moins nombreuses ». Thomas KERZERHO, gérant de l’entreprise de maçonnerie Glet Constructions, explique que « la précision dans la conception est importante dans la maison passive. Mais beaucoup d’architectes sont obtus sur leur mode constructif ».

Thibaut MORIN vient présenter en Bretagne un système qui a fait ses preuves dans l’est de la France : les blocs coffrants isolants. Il confirme « le choix du maçon est important car le système constructif est particulier. Les projets se pensent, il faut donc des maçons qui anticipent ». Le bloc coffrant isolant ressemble à une grosse brique LEGO® creuse, composée d’une armature métallique au sein d’un produit recyclé et recyclable, le polystyrène. Le béton est coulé à l’intérieur.

Photo (de gauche à droite) : Emmanuel Coupeau (Bignon SAS), Thomas Kerzerho (gérant de Glet constructions), Didier le Goff, (DIDOME), Thomas Rospars et Karen Fabre-Curtat (ArchiTK), Thibaut Morin (Euromac 2), Christophe Désilles (Visueb)

Source : Ouest France • 12 mars 2019

 


Constructeur de maisons passives
... pour tous !

En savoir plus

EUROMAC 2 réalise gratuitement vos devis estimatifs

Demande de rappel