Interview de Jean-Yves CHAPOUTOT sur le salon Faire Construire sa Maison

Jean-Yves CHAPOUTOT, directeur commercial EUROMAC 2 interrogé par Johanna ZILBERSTEIN (Radio-Immo) sur le salon Faire Construire sa Maison.


Les grands principes de la maison passive expliqués par Jean-Yves CHAPOUTOT, directeur commercial chez EUROMAC 2

Johanna ZILBERSTEIN : vous êtes directeur commercial chez EUROMAC 2, que se cache t-il derrière ce nom ?

Jean-Yves CHAPOUTOT : effectivement, EUROMAC 2 est un nom assez particulier : EURO parce qu’à l’époque c’était la mode de l’Euro, et MAC2 qui est la vitesse du son 2 fois plus rapide. M-A-C c’est Module-À-Coffrer donc EUROMAC 2, deux fois plus rapide. À l’époque où nous avons créé notre produit, il y avait deux objectifs : « élaborer un système constructif rapide et isolant ». Depuis 43 ans maintenant, nous avons compris que ce système était adapté à l’évolution des nouvelles réglementations en perpétuelle évolution.

Pour une question de survie de l’espèce humaine, la nouvelle réglementation qui se met en place dans un an, la RE2020 – Réglementation Environnementale – va imposer aux nouveaux bâtiments non seulement de ne plus consommer d’énergie mais d’en produire. Pour atteindre un tel degré de performance, nous ne pouvons plus nous permettre de construire comme nous l’avons toujours fait. Quel est notre logique de construction ? Ce sont les allemands qui l’ont compris depuis une quarantaine d’années, elle repose d’abord sur la mise en place d’un réservoir à calories, c’est à dire un mur à masse. Je prends comme exemple une église où il fait toujours frais en été parce que nous avons un mur à masse. Le béton a la même caractéristique, c’est un matériau à forte masse qui est capable de stocker et de restituer de l’énergie. Avec un mur à masse, si je souhaite que l’énergie me soit redistribuée à l’intérieur de la maison, l’isolation doit être installée à l’extérieur. L’isolation par l’extérieur permet de supprimer les ponts thermiques et va également permettre d’avoir un bâti qui n’est plus énergivore.

Jusqu’à présent c’était un procédé de construction réservé à une élite. On trouvait des maisons en béton isolé par l’extérieur à Monaco ou dans les quartiers chics de Paris parce que c’est un système coûteux et lourd à mettre en oeuvre. Le procédé que nous avons mis en place est simple, il faut deux plaques en isolant pour couler un mur en béton à l’intérieur. Nous avons totalement démocratisé le système en rendant la Haute Performance Thermique accessible à tous. Nous sommes d’ailleurs le seul fabricant français certifié Passivhaus, ce qui est la référence absolue dans le domaine de la performance thermique !

Nous faisons des maisons sans système de chauffage et sans avoir besoin de climatisation, nous sommes déjà prêt pour la nouvelle réglementation RE2020 !

Nous avons également passé un cap cette année en devenant Constructeur de Maisons Individuelles. En effet, une grande partie des constructeurs continuent à proposer des solutions qui seront obsolètes dans un an et demi. Nous les avons invité à travailler avec des solutions plus compétitives et plus intéressantes pour les clients, or la plupart attendent le 1er janvier 2021 pour se mettre à jour et adopter la nouvelle réglementation thermique. Nous avons donc décidé de devenir nous-même Constructeur de Maisons Individuelles avec d’ailleurs un grand succès !

Johanna ZILBERSTEIN : votre système a t-il évolué  ?

Jean-Yves CHAPOUTOT : oui, il a beaucoup évolué depuis 43 ans en fonction des remontées des professionnels qui l’utilisent au quotidien – les électriciens, les plaquistes, les façadiers, les menuisiers – dès qu’ils étaient confrontés à une difficulté, faisaient ainsi évoluer notre système. Depuis 12 ans il n’a plus bougé, nous pouvons ainsi affirmer haut et fort que nous disposons d’un système complètement abouti ! Avec nos matériaux, il n’y a pas besoin de main d’œuvre qualifié, c’est intéressant dans le sens où nous pouvons faire de la maison Haute Performance Thermique beaucoup plus facilement. Notre intention était de simplifier à l’extrême toutes les étapes de la construction, nous avons atteint notre objectif !

Johanna ZILBERSTEIN : quel type de constructions réalisez-vous ?

Jean-Yves CHAPOUTOT. : nous construisons des collectifs, des bâtiments commerciaux – nous avons d’ailleurs des clients très célèbres comme des rugbymans – nous faisons aussi des maisons magnifiques dans la région PACA où la clientèle cherche à se protéger de la chaleur ! Je viens de Savoie et nous faisons beaucoup de maisons sur le secteur de Chamonix, là où il fait froid ! Notre procédé de construction est adapté aux problématiques de chaque climat que nous pouvons rencontrer en France et partout dans le monde.

Johanna ZILBERSTEIN: Quelles sont vos prochains projets ?

Jean-Yves CHAPOUTOT: nous souhaitons développer la branche maison individuelle et multiplier par 4 nos résultats dans les 5 prochaines années ! L’application de la RE2020 devrait permettre de booster nos objectifs !

Retranscription de texte : Romane BOZEC


Constructeur de maisons passives
... pour tous !

En savoir plus

Vous avez un projet de construction ? Parlons-en ...

Demande de rappel