Comprendre le fonctionnement d’une maison passive

Une maison passive, c’est une maison très confortable, ultra-performante et sans chauffage principal. Elle doit être construite dans le respect des règles bioclimatiques pour tirer profit des avantages naturels : orientation du bâtiment, étude de la surface vitrée, choix des matériaux, etc. Une maison passive est un habitat qui préserve la nature et qui permet de réduire les dépenses énergétiques au quotidien.

En ligne avec les réglementations thermiques et les normes en vigueur, un habitat passif ne doit pas excéder 15 kWh au m² par an en énergie, c’est souvent 20 fois moins que pour une construction classique des années 90. C’est l’isolation et l’inertie thermique qui vont faire toute la différence ! Elles vont permettre que la chaleur qui se trouve à l’intérieur de la maison (personnes, matériels électriques) et celle apportée par l’ensoleillement suffisent à maintenir une température constante et agréable tout au long de la journée et de la nuit. La maison passive est très économe en énergie ! Les pertes de chaleur sont si faibles, qu’un petit apport de chauffage suffit à couvrir les besoins énergétiques de la maison. « Dans certaines maisons réalisées avec les matériaux isolants EUROMAC 2, la puissance équivalente à un sèche-serviette est quasiment suffisante pour chauffer la maison pendant la période hivernale ! » Pour répondre aux exigences thermiques de la maison passive, 3 règles de base souvent méconnue doivent être appliquées : supprimer les ponts thermiques, exploiter l’inertie thermique des murs et rendre le bâtiment étanche à l’air.

Dans certaines maisons réalisées avec les matériaux isolants EUROMAC 2, la puissance équivalente à un sèche-serviette est quasiment suffisante pour chauffer la maison pendant la période hivernale !

Les 3 règles à respecter pour réussir la construction d'une maison passive

Constructeur de maisons passives
... pour tous !

En savoir plus

EUROMAC 2 réalise gratuitement vos devis estimatifs

Demande de rappel