Normes et réglementation thermique pour la maison passive et la maison à énergie positive

Entrée en vigueur le 1er janvier 2013 pour les particuliers, la réglementation thermique RT 2012 votée à l’unanimité par le Parlement marque la première étape vers la maison passive en opérant un changement radical dans le monde du bâtiment. De la conception à la construction, en passant par les permis de construire, tout progresse ! L’écologie et la réduction de la consommation énergétique deviennent un vrai sujet. Demain, ces exigences augmenteront encore plus avec la RT 2020, les bâtiments devront être BEPOS, des Bâtiments à Energie Positive qui produiront plus qu’ils ne consomment ! Pour répondre à ces nouvelles exigences, les fabricants de matériaux traditionnels réagissent. Certains fournisseurs de parpaings proposent toujours des parpaings, certes, mais avec du béton cellulaire coulé à l’intérieur de manière à favoriser l’inertie thermique. Les fabricants de briques proposent désormais une isolation extérieure pour améliorer les performances thermiques de leur produit. Ces matériaux traditionnels subissent « la mise aux normes » mais aucun n’atteindront réellement les exigences de la prochaine règlement thermique RT 2020. De par ses performances incomparables, le béton isolé par l’extérieur par le bloc EUROMAC 2 apparaît comme étant le meilleur matériau de construction pour assurer le passage à la norme RT 2020.

La réglementation thermique RT 2012

Applicable depuis janvier 2013, la réglementation thermique RT 2012 s’impose à toutes les constructions neuves. La RT 2012 fixe par exemple une limite maximale de consommation d’énergie primaire évaluée à 50 kWh/m²/an. Ce chiffre prend en compte la consommation cumulée du système de chauffage et de climatisation, de la production d’eau chaude et de l’éclairage. Cette limite théorique varie cependant selon la situation géographique du bien (jusqu’à 40 kWh au sud du pays, contre 65 kWh dans l’Est de la France), l’altitude et la superficie totale de la construction. La norme RT 2012 s’intéresse également au Bbio (Besoin bioclimatique), l’indice permettant de définir la qualité de la conception, l’implantation, les apports naturels d’énergie pour limiter les consommations liées au chauffage, à la ventilation, à l’eau chaude sanitaire et à l’éclairage. Enfin, la norme RT 2012 encadre la Tic (Température Intérieure de Confort) en garantissant une température agréable pendant l’été de manière à limiter l’utilisation d’un système de climatisation énergivore. « En 2018, il n’est plus raisonnable de construire en RT 2012 ! Cette première réglementation n’était qu’une étape vers la RT 2020 qui sera mise en place dans le bâtiment dans moins de 2 ans maintenant. »

Le Bbio ou Besoin bioclimatique est le calcul qui définit la qualité de la conception, l’implantation, les apports naturels d’énergie pour limiter les consommations liées au chauffage, à la ventilation, à l’eau chaude sanitaire et à l’éclairage. La performance thermique du bâti est fondamentale !

La Tic ou Température Intérieure Conventionnelle est la garantie d’une température agréable pendant l’été pour vous éviter de recourir à des systèmes de climatisation. L’inertie thermique du bâti est essentielle !

La Cep est une limite de consommation maximale d’énergie du bâtiment. Elle tient compte des dépenses énergétiques liées à la production et au transport de l’énergie. Ainsi, 1 kW d’électricité produite a nécessité 2,58 kW d’énergie primaire. Il est donc appliqué un coefficient multiplicateur de 2,58 à la consommation d’électricité finale pour le calcul de la Cep. L’absence de pont thermique, l’inertie thermique et une parfaite étanchéité à l’air sont capitales.

La réglementation thermique RT 2020

Cette nouvelle réglementation thermique va bien plus loin en fixant la limite maximale de consommation d’énergie primaire à 15 kWh/m²/an. Grâce à leurs capacités isolantes exceptionnelles, les produits certifiés EUROMAC 2 permettent déjà d’atteindre ces objectifs. « Construire une maison passive avec EUROMAC 2, c’est avoir une longueur d’avance ! »

La norme BEPOS

Cette norme fait référence aux Bâtiment à Énergie POSitive, c’est-à-dire aux bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment pour leur fonctionnement quotidien. Cette différence de consommation est considérée sur une période lissée d’un an. De par son expérience de plus de 40 ans dans le domaine de la construction écologique, EUROMAC 2 peut vous accompagner et faire évoluer votre projet de construction de maison passive vers un projet plus ambitieux visant la construction d’une maison à énergie positive en intégrant la production d’énergies naturelles et renouvelables. « Seule la maison passive peut évoluer vers la norme BEPOS ! »