Autoconstruction d’une maison passive à Rougemont-le-Château

Témoignage de Thomas DELOYE et Noélie BLARDONE, auto-constructeurs d’une maison passive de 400m² (plus 200m² en sous-sol) à Rougemont-le-Château (90), des fondations aux finitions. « Vivement le weekend qu’on retourne sur notre chantier ! Quand nous sommes sur le chantier, des vélos s’arrêtent assez souvent et nous disent que nous avons fait un bon choix, que notre maison sera robuste et confortable ».

Comment avez-vous connu EUROMAC 2 ?

Nous avons connu EUROMAC 2 au salon d’Andelnans (90). À la base on ne connaissait ni le principe, ni l’entreprise. Mais ce stand avec des blocs de polystyrène nous a intrigués. Ça a vraiment attisé notre curiosité. Nous avons donc voulu en savoir plus et nous avons discuté avec un conseiller, qui par la suite est devenu notre conseiller EUROMAC 2.

Pourquoi avoir choisi EUROMAC 2 ?

Nous voulions un produit qui nous permette de passer par l’auto-construction. Ce projet nous tient vraiment à cœur, je dirais même que ça nous passionne ; du coup nous souhaitions pouvoir faire toutes les étapes seuls. En plus de cette volonté d’auto-construire, j’ai beaucoup apprécié le fait que le système EUROMAC 2 nous permette à la fois de monter nos murs mais également d’avoir une isolation et une étanchéité parfaite. Ça nous a permis d’avancer très rapidement sur notre chantier, bien que nous soyons peu nombreux à y travailler.

Comment s’est passéee la relation avec votre conseiller EUROMAC 2 ?

Je pense que ce type de relation peut difficilement se retrouver ailleurs. Dès le début sur le stand du salon d’Andelnans nous avons été bien informés. Par la suite nous avons toujours gardé le même interlocuteur. Ses conseils ne s’arrêtent pas uniquement aux produits EUROMAC 2. On a vraiment un suivi complet de la part de son conseiller, et ça c’est formidable !

Avez-vous réalisé tout le projet en auto-construction ?

Une auto-construction de maison totale oui. Dès le terrassement.

Aviez-vous effectué la formation gratuite à l’usine ?

Bien sûr ! Nous l’avons trouvée vraiment très bien, très complète. C’est une journée qui passe à une vitesse dingue tant on apprend de choses. Le formateur nous a bien inculqué les règles de base pour monter ses blocs au mieux. Il a aussi abordé des problématiques telles que la mise en place des fenêtres par exemple, qui étaient les points sur lesquels je me posais pas mal de questions. À la fin de cette journée, on avait encore plus envie de démarrer notre chantier.

Coulage du rez-de-chaussée – Mai 2014Pose du sous-sol – Mars 2014Pose de la dalle haute de sous-sol en famille – Avril 2014

Une architecture contemporaine et recherchée – Juillet 2014Un rez-de-chaussée qui promet d’être lumineux – Mai 2014La maison fin Août 2014

Avez-vous fait appel à l’assistance pendant le déroulement du chantier ?

J’ai eu l’assistance au démarrage du chantier. Pour moi ça a vraiment été la continuité de la formation à l’usine. On a pu avancer vraiment vite tout en sachant qu’on faisait les choses bien puisque nous étions suivis. En deux jours le sous-sol était monté ! Après coup, on a pu garder une certaine rapidité pour le montage du reste puisqu’on avait pu se faire la main lors de ces 2 jours d’assistance.

Quand avez-vous démarré votre chantier ?

Notre chantier a commencé le 1er mars 2014, ça a été le terrassement. Concernant les blocs EUROMAC 2 l’assistance pour le sous-sol a été faite le 19 avril et on l’a coulé le 27 avril. Le même jour on réceptionnait la dalle. Le rez-de-chaussée a été démarré le 11 mai et coulé le 28. Et enfin nous avons commencé l’étage le 29 mai, par contre nous n’avons coulé que le 04 août. En effet, nous avons opté pour une architecture assez spécifique, et nous avons du prendre un certains temps pour les découpes d’ouvertures destinées aux futures fenêtres. Nous travaillons uniquement les weekends, à deux ou parfois plus. Ce weekend (30/08/2014) nous avons prévu de nous attaquer à la zinguerie et au drainage.

Êtes-vous satisfait de votre chantier ?

Oui, ce système est vraiment adapté aux auto-constructeurs sans expérience comme nous. C’est léger, facile à monter à partir du moment où l’on réfléchit un peu avant de se lancer. Quand nous sommes sur le chantier, des vélos s’arrêtent assez souvent et nous disent « Ah c’est une maison EUROMAC 2, nous connaissons ! Vous avez fait un bon choix vous verrez ! ». Entendre ce genre de chose fait vraiment très plaisir et nous en sommes d’autant plus satisfaits.

Que diriez-vous aux personnes qui souhaitent construire leur maison ?

Que construire une maison en EUROMAC 2 c’est vraiment expérimenter quelque chose de particulier. On peut facilement travailler en couple sur ce type de chantier même pour le gros-œuvre, c’est tellement léger ! Le temps gagné sur le gros-œuvre est considérable. Pour la taille de notre chantier et notre façon d’y travailler, nous avançons très vite.

Que vous a apporté cette aventure ?

On est fiers de se dire que cette maison, on est en train de la faire nous même. C’est vraiment un projet que nous voulions vivre à deux. C’est passionnant, on en parle souvent, on cogite la nuit pour savoir comment on va faire telle ou telle chose. Nous en venons à nous dire « Vivement le weekend qu’on y retourne ! »

Focus sur le projet

  • Sous-sol réalisé en blocs EUROMAC 2 de 25 cm d’épaisseur
  • Murs réalisés en blocs EUROMAC 2 de 45 cm d’épaisseur
  • Dalle haute de sous-sol réalisée en EUROMAC 2
  • Absence de système de chauffage
  • Fenêtres PVC triple vitrages et caisson de volet Beck&Heun de 45 cm d’épaisseur
  • VMC double flux
  • Finition intérieures : BA13 prévu à l’heure actuelle
  • Finitions extérieures : enduit hydraulique épais double couche prévu à l’heure actuelle

EUROMAC 2 nous a permis d’auto-construire tout en assurant une isolation et une étanchéité parfaite.

Constructeur de maisons passives
... pour tous !

En savoir plus

Vous avez un projet de construction ? Parlons-en ...

Demande de rappel