EUROMAC 2 se fait constructeur de maisons individuelles et passives

Le fabricant de blocs coffrants béton crée une filiale pour élargir à la réalisation complète de maisons individuelles son offre éprouvée auprès des entreprises de gros œuvre.

EUROMAC 2 fournit déjà les maisons, désormais il va en construire. Conceptrice et fabricante de blocs de coffrage isolants, la PME lorraine de 85 salariés annonce le lancement, en ce mois de juin, d’une activité de construction de maisons individuelles (CMI), sous la marque et la filiale DOMINDO. Trois chantiers en Lorraine et à Lyon donnent un début de tour concret au projet qui devrait prendre rapidement une certaine ampleur, selon le directeur général Michel KRATZ. « Les devis qualifiés qui s’accumulent rendent parfaitement réaliste l’objectif de 100 maisons par an, en commercialisation l’année prochaine puis en livraison à partir de 2021, dans toute la France », décrit-il. « On pourra alors dire qu’on joue en seconde division des CMistes français », ajoute-t-il.

La création de DOMINDO est le résultat d’un parcours bien balisé. Sa maison-mère constatait depuis plusieurs années que les clients particuliers l’interrogeaient de plus en plus en direct, elle qui se déploie prioritairement auprès des professionnels pour des murs en blocs de coffrage, des dalles coffrantes ou encore des panneaux de toiture. D’autre part, son actionnariat a changé depuis le début de l’année, passant de fonds d’investissements à des investisseurs privés parmi lesquels on compte un « vieux routier » de la maison individuelle : Jean-Luc SEGUIN, co-fondateur du constructeur Babeau-Seguin. Il apporte son expertise qui sera bientôt renforcée par l’arrivée d’un directeur dédié transfuge de la CMI.

La maison passive accessible

Enfin, EUROMAC 2 entend déployer sur ce marché ses solutions techniques qui lui font porter cette ambition : « Faire de DOMINDO un constructeur de référence de la maison passive accessible économiquement au plus grand nombre de propriétaires », déclare Michel KRATZ. Les performances énergétiques sont procurées par le bloc coffrant isolant breveté d’EUROMAC 2. Celui-ci se distingue par ses deux panneaux en polystyrène expansé, reliés par des entretoises métalliques moulées dans la masse, qui forment entre les éléments béton une enceinte isolante extérieure et intérieure, procurant une résistance thermique totale R d’un peu plus de 10 m2.K/W. La solution mise au point optimise les coûts. Dès lors, dans le cas d’une maison individuelle, « nous parvenons à une offre labellisable en passif à moins de 2.000 euros le m² de coût de construction », estime Michel KRATZ. En somme « nous voulons élargir à tous les éléments d’une construction notre savoir-faire en gros œuvre », poursuit le dirigeant.

DOMINDO propose trois gammes (de plain-pied, en R+1 et en rez-de-chaussée avec combles aménagées), modulables en terme de surfaces habitables, de finitions, d’agencement intérieur, etc. Leur construction reposera sur le réseau national d’entreprises partenaires d’EUROMAC 2.

Source : Le Moniteur • 24 juin 2019

Faire de DOMINDO un constructeur de référence de la maison passive accessible au plus grand nombre !

Christian Robischon | Le Moniteur


Constructeur de maisons passives
... pour tous !

En savoir plus

Vous avez un projet de construction ? Parlons-en ...

Demande de rappel