Une maison passive, c’est une maison très confortable, ultra-performante et sans chauffage principal. De plus, elle doit être construite dans le respect des règles bioclimatiques pour tirer profit des avantages naturels : orientation du bâtiment, étude de la surface vitrée, choix des matériaux, etc. Une maison passive est un habitat qui préserve la nature et qui permet de réduire les dépenses énergétiques au quotidien.

Une maison à haute performance énergétique

En ligne avec les réglementations thermiques et les normes en vigueur, un habitat passif ne doit pas excéder 15 kWh au m² par an en énergie, c’est souvent 20 fois moins que pour une construction classique des années 90. C’est l’isolation et l’inertie thermique qui vont faire toute la différence !

De plus, elles vont permettre que la chaleur qui se trouve à l’intérieur de la maison (personnes, matériels électriques) et celle apportée par l’ensoleillement suffisent à maintenir une température constante et agréable tout au long de la journée et de la nuit.

Cependant, la maison passive est très économe en énergie ! Les pertes de chaleur sont si faibles, qu’un petit apport de chauffage suffit à couvrir les besoins énergétiques de la maison.

 

Le saviez-vous ?
Dans certaines maisons réalisées avec les matériaux isolants EUROMAC2, la puissance équivalente à un sèche-serviette est quasiment suffisante pour chauffer la maison pendant la période hivernale !

Une méthode de construction bien définie

Pour répondre aux exigences thermiques de la maison passive, 3 règles de base souvent méconnues doivent être appliquées : 

  • Supprimer les ponts thermiques : Dans une maison traditionnelle, la chaleur s’échappe naturellement par les plafonds et les planchers dont les bords sont en contact direct avec l’extérieur de la maison. En hiver, la chaleur produite par un système de chauffage sera absorbée par la structure de la maison et conduite vers l’extérieur, c’est ce qu’on appelle des ponts thermiques. Avec une maison isolée par l’extérieur et réalisée avec les matériaux de construction EUROMAC2, il n’y a plus de pont thermique, la structure massive des murs et des dalles reste bien isolée. Le béton conserve ainsi une température constante qui sera diffusée agréablement dans tout l’habitat. La gamme de matériaux EUROMAC2 assure une parfaite isolation thermique des murs, mais aussi des dalles et de la toiture.
  • Exploiter l’inertie thermique des murs: ce terme désigne la capacité d’un matériau à emmagasiner et stocker de la chaleur en hiver ou de la fraîcheur en été, puis de la restituer. L’inertie thermique d’un matériau de construction dépend principalement de sa densité : « plus il est dense et compact, plus il accumule de l’énergie ». Un mur réalisé avec les blocs coffrants isolants de la gamme EUROMAC2 est la solution la plus dense que l’on puisse utiliser dans le bâtiment puisqu’il est constitué d’un cœur en béton enrobé d’un isolant extérieur performant.
  • Rendre le bâtiment étanche à l’air : L’étanchéité à l’air est obligatoire depuis la mise en place de la réglementation thermique RT 2012, c’est un point essentiel pour réussir la construction d’une maison passive. Elle est souvent assurée par la pose de plaque de plâtre sur les parties intérieures des murs. Dans ce cas, les prises de courant, les gaines techniques, les joints de menuiseries sont autant de points faibles à une bonne étanchéité à l’air. C’est ainsi qu’un mur réalisé avec les blocs coffrants isolants EUROMAC2 est naturellement étanche à l’air, à vie ! Dans une maison passive, une parfaite étanchéité à l’air doit être accompagnée d’un système de ventilation performant pour assurer le bon équilibre.

Les certifications de la maison passive

Vous l’avez compris, la maison passive garantie des économies d’énergie considérables à ses habitants et une empreinte écologique nettement inférieure en comparaison avec une maison traditionnelle. Les maisons passives EUROMAC2 répondent d’ailleurs aux normes de la RT2012 et de la RE2020 destinée à s’appliquer à toutes les constructions à partir de 2022.

Symbole Passive House - Vert
Symbole RE2020
Symbole CSTB - Vert

Au delà de ces normes, un ensemble de certifications et labels attestent des performances énergétiques des maisons passives. A titre d’exemple, le label allemand Passivhaus, qui est une référence mondiale, est accordé aux bâtiments neufs avec les besoins en chauffage inférieurs à 15 kWh/m²/an. La consommation totale appelée énergie primaire, prend en compte non seulement le chauffage mais aussi la ventilation, l’éclairage, l’eau chaude sanitaire et les tous les équipements de la maison. Il doit être inférieur à 120 kWh/m²/an.

L’étanchéité à l’air du bâtiment est aussi prise en compte. Elle est en effet indispensable pour assurer un bon fonctionnement du système de ventilation. La VMC double devient incontournable.

Nature

Parlez nous de votre projet !



    * champs obligatoires