Construction d’une maison passive à Nogent-l’Abbesse

Témoignage de la famille PIGNOLET, auto-constructeur d’une maison passive de 160 m² avec un étage à Nogent-l’Abbesse (51), des fondations aux finitions. « Notre projet a été de construire une maison passive sans chauffage. Nous croyons à l’habitat passif et aux performances des produits EUROMAC 2. Après un hiver 2013 très agréable dans notre maison, j’attends impatiemment l’hiver 2014. »

Comment avez-vous connu EUROMAC 2 ?

J’avais commencé mes recherches en Allemagne. C’est là que j’ai découvert le principe de la construction avec des blocs à bancher. Puis j’ai commencé à rechercher ce qui existait en France sur ce principe. C’est comme ça que j’ai pu découvrir EUROMAC 2. Je recherchais un mode de construction adapté pour une auto-construction mais également un produit avec de bonnes performances thermiques.

Pourquoi avoir choisi EUROMAC 2 ?

Et bien parce que le système est vraiment abouti. Tout d’abord c’est une entreprise française, ce qui est important pour moi. Ensuite j’ai toujours eu de bons contacts avec les interlocuteurs d’EUROMAC 2. Mais surtout ce produit est idéal selon moi. Il est léger, facile à monter, démontable si l’on s’est trompé ou si il y a un changement de dernière minute. Lorsque j’ai démarré ce projet je n’avais pas de connaissance en maçonnerie traditionnelle. Mais avec le système EUROMAC 2 ce n’est pas nécessaire. De plus, comme c’est très léger, ma femme et même mes enfants ont pu participer. J’ai pu comparer les produits EUROMAC 2 avec des produits concurrents car j’ai un voisin qui construit avec un concurrent (MAGU). Et vraiment je pense qu’EUROMAC 2 est le système le plus abouti, le plus sécurisant aussi. Il y a une gamme complète ce qui aide à s’y retrouver. En plus, on peut couler à hauteur d’étage ce qui n’est pas le cas avec une autre solution. En résumé, c’est rapide, léger, facile et surtout c’est un produit réellement abouti.

Comment s’est passée la relation avec votre conseiller EUROMAC 2 ?

On s’est vite très bien entendu. On était sur la même longueur d’onde et il m’a suivi tout au long du projet. D’ailleurs il est repassé me voir il n’y a pas si longtemps. J’ai toujours pu joindre quelqu’un d’EUROMAC 2 et avoir rapidement des réponses à mes questions. Que cela soit par mon conseiller ou par le service technique j’ai toujours eu de bons conseils.

Avez-vous réalisé tout le projet en auto-construction ?

Oui totalement des plans jusqu’à aujourd’hui. J’ai tout pensé passif. L’architecture de la maison permet de limiter les pertes de chaleur, l’orientation des pièces est optimisée tout comme le nombre et le placement des fenêtres et de la baie vitrée. J’ai analysé les principes de construction ainsi que les différents matériaux pour avoir l’assurance d’obtenir ce que je voulais.

Aviez-vous effectué la formation gratuite à l’usine ?

Bien sûr ! C’était très important pour moi. J’avais préparé tout un dossier sur ma construction et j’avais tout un tas de questions à poser. Je pense que le formateur doit encore se souvenir de mon passage d’ailleurs. La formation passe vraiment en revue toute la gamme de l’entreprise et permet d’acquérir les notions de départ. Une fois sur le chantier, j’ai pu vraiment prendre en main le produit et le moduler comme je le voulais.

Légèreté des blocs coffrantsMontage des mursHors d'eau, hors d'air

Pose des dallesConstruction du premier étagePose de la charpente

Avez-vous fait appel à l’assistance pendant le déroulement du chantier ?

Oui tout-à-fait. Un technicien est venu lors du premier coulage. Encore aujourd’hui je me souviens à quel point j’étais stressé ce jour là. J’avais fait de nombreuses recherches sur Internet avant de me lancer dans ce type de construction. Peu importe les marques, j’avais vu des cas d’éclatement de blocs et j’avais vraiment peur de cela. Quand le technicien est arrivé, il a vérifié si la construction était montée comme il fallait. Ensemble nous avons coulé le sous-sol et j’ai ensuite réalisé seul le rez-de-chaussée, l’étage et les pignons. Aujourd’hui j’ai une confiance totale dans le produit. À tel point que pour les coulages que j’ai fait seul, je n’avais absolument plus peur.

Quand avez-vous démarré votre chantier ?

Ce projet a démarré en Avril 2011 et n’est pas encore fini actuellement. Notre cas est un peu particulier puisque nous avons tout de même emménagé en Décembre 2013, bien que la maison n’était pas finie. Pour d’auto-construction maison, j’ai vraiment décidé de prendre mon temps. Avant chaque étape je m’informe, je cherche les meilleurs procédés, les meilleurs produits. Donc effectivement je ne suis pas le plus rapide pour réaliser chaque étape, mais c’est parce que je veux maitriser chaque sujet avant de démarrer les travaux.

Êtes-vous satisfait de votre chantier ?

Totalement. On a passé le premier hiver sans chauffage. Notre but est d’avoir une maison sans chauffage donc aucun appareillage n’a été prévu. Nous avions encore à plâtrer les murs et à mettre certaines portes, mais on peut dire que cet hiver était agréable pour nous. Nous avions utilisé un chauffage d’appoint lorsque nous sommes arrivés dans la maison. Mais au bout d’une semaine, on a du tout éteindre car on avait trop chaud. Il faisait 23°C dans chacune des pièces. Cette année j’attends impatiemment l’hiver puisque la maison sera entièrement finie.

Que diriez-vous aux personnes qui souhaitent construire leur maison ?

C’est un système excellent pour construire sa maison soi-même et j’ai plus d’un argument pour le prouver. Aujourd’hui je me bats pour ce système, il suffit de lire mes posts sur les forums. Il ne faut pas nécessairement maîtriser le domaine de la construction pour construire avec EUROMAC 2. Je n’avais jamais construit avant et pourtant je n’ai pas eu de difficultés à faire mon gros œuvre. C’est un système qui permet de dépasser les réglementations actuelles tout en réalisant des économies puisque l’on peut facilement faire son gros-œuvre soit même.

Que vous a apporté cette aventure ?

Je pense sincèrement que ça va remettre en cause ma vie professionnelle. J’étais gérant d’un bureau d’étude mécanique que j’ai fermé pour me consacrer à mes enfants ainsi qu’à ce projet. D’ici un an, je vais reprendre une activité professionnelle. Je pense qu’elle sera en lien avec la construction, notamment la construction passive. J’envisage même de me spécialiser dans les constructions avec le procédé EUROMAC 2.

Focus sur le projet

  • Vide sanitaire réalisé en blocs EUROMAC 2 de 35 cm et 45 cm d’épaisseur
  • Murs réalisés en blocs EUROMAC 2 de 45 cm d’épaisseur
  • Dalles de rez-de-chaussée d’étage réalisées en EUROMAC 2
  • Puits canadien pour seul chauffage
  • Fenêtres PVC triple vitrage
  • VMC double flux
  • Finitions intérieures : enduit plâtre projeté
  • Finitions extérieures : divers types de matériaux sont envisagés (des façades utiles qui créent de l’énergie ou des matériaux plus classiques)

Nous croyons à l’habitat passif et aux performances des produits EUROMAC 2

Constructeur de maisons passives partout en France

En savoir plus

Vous avez un projet de construction ? Parlons-en ...

Demande de rappel